1. Caractéristiques
  2. Le Téléphone
  3. Écran
  4. Multimédia
  5. APN
  6. Internet
  7. Connectivité
  8. Batterie
  9. Conclusion

1 – Caractéristiques

Voir les caractéristiques complètes sur le site officiel de SONY

http://www.sonymobile.com/fr/products/phones/xperia-s/specifications/

2-Le Téléphone

La première chose qui saute aux yeux sur ce téléphone est bien sûr son design !

Sony est le seul constructeur à proposer des smartphones avec un design différents des autres constructeurs, ce qui lui permet de sortir du lot.

Maintenant on aime, on n’aime pas, chacun est juge, mais il faut quand même le reconnaitre un téléphone SONY, ça se remarque directement !

 

Prise en main du XPERIA S

Prise en main du XPERIA S

Le Xpéria S sort totalement du lot comparé aux autres smartphones sur le marché.

Proposé en deux coloris, blanc et noir, cette Xpéria NXT (la nouvelle série Xpéria 2012 proposé par Sony) a une forme rectangulaire aux cotés légèrement arrondis, un écran format 16 : 9 de 4,3″ pouces et une étrange barre transparente au bas du téléphone.

Cette barre transparente est rétro-éclairée par 3 LED, offrant à ce Xpéria une originalité, qui n’a jamais été vu sur d’autres smartphones. Cette barre transparente se trouve au bas du téléphone, et permet de situer, en autre, les 3 boutons tactiles Retour, Home et Menu, symbolisé par trois petits points argentés.

 

Barre TRANSLUCIDE du XPERIA S

Barre TRANSLUCIDE du XPERIA S

Parlons-en de cette barre transparente, elle s’illumine lors de l’utilisation du téléphone mais n’interagit pas complètement avec les notifications.

Du style s’illuminer lors de la réception d’un SMS alors que le téléphone est en veille.

Il faudra donc passer par une application tierce. On se demande pourquoi Sony n’a pas intégré cette fonction nativement au téléphone. Coté couleur, il n’y’a qu’une Oo !

Sony n’a intégré qu’une couleur au Xperia S pour sa barre transparente. Il a réservé le changement de couleurs pour un autre de ces smartphones, le Xperia U.

On aurait aimé le changement de couleur en application avec les thèmes fournie dans le téléphone.

Malgré ce défaut, cette barre transparente fait quand même son petit effet esthétique. Personnellement, j’adore ^^ !

 

XPERIA S : détail sur la barre translucide

XPERIA S : détail sur la barre translucide

Pour ce qui est de la matière, le téléphone arbore une coque en plastique avec un effet mat.

Sony propose ainsi un revêtement UV nano-actif “antitaches” ; comprenez par là que le téléphone permettra aux taches (chocolat, stylo, poussières, salissures, …) de moins/ne pas s’agripper au téléphone, lorsqu’il est au Soleil (ou pas).

Et ce revêtement propose aussi de résister aux éraflures et à l’usure quotidienne. Il vous suffira donc d’un simple chiffon mouillé pour nettoyer votre smartphone.

Et ça marche ! J’ai essayé les traces de chocolats, terres, poussières et ciment, un coloriage avec un crayon de couleur, avec un simple chiffon mouillé, le téléphone redevient comme neuf.

Le téléphone dispose d’une caméra frontale de 1.2 Mpix, capable de filmer en HD 720p, du haut-parleur et, des capteurs de Proximité et de Luminosité.

XPERIA S Vue de Face

XPERIA S Vue de Face

On retrouve sur le flan droit le bouton physique de l’Appareil photo, le bouton Volume et un port micro HDMI avec un cache.

 

XPERIA S : Flan droit

XPERIA S : Flan droit

Sur le flan gauche, on retrouve un port micro USB un cache.

 

XPERIA S Flan Gauche

XPERIA S Flan Gauche

Sur le Haut du téléphone, on retrouvera le bouton de Verrouillage/Déverrouillage et une prise Jack 3,5 mm.

XPERIA S Vue de dessus

XPERIA S Vue de dessus

 

Au dos, l’objectif de l’appareil photo de 12 Mpix se situe tout en haut. Il capable de filmer en 1080p. Juste en dessous le flash LED, le haut-parleur et le micro pour la vidéo ; ainsi que le logo Sony Ericsson.

 

XPERIA S Vue de Dos

XPERIA S Vue de Dos

Au bas de l’appareil, une prise pour une dragonne et le micro du téléphone.

 

XPERIA S Vue de dessous

XPERIA S Vue de dessous

Petite fonction de la part de Sony, si l’on appuie sur le bouton physique de l’APN alors qu’il est en veille, celui-ci s’activera et prendra une photo, le tout en moins de 2 secondes (Presqu’aussi vite que Lucky Luke).

Et on pourra continuer à prendre des photos sans même déverrouiller son smartphone.

Et une autre fonction, que l’on ne retrouve plus beaucoup sur d’autres smartphones, le Xperia S tient debout tout seul sur une surface plane, ou même allongé, sur son flan gauche..

3-Écran

L’écran du Xperia S est juste ma-gni-fi-que !

Tout est parfaitement détaillés, propre, nette, lisible ; et ajoutez à ça, les couleurs qu’offre le Bravia Engine de Sony, c’est juste surprenant.

Certains le trouveront petit ou même en retard sur la concurrence, mais les 4,3 pouces du Xpéria S se permet d’avoir l’un des écrans avec la plus grande densité de pixel, sur le marché des smartphones, 342 ppp* comparé aux autres smartphones.

  • iPhone 4, écran 3,5″ pouces = 330 ppp
  • Galaxy S3, écran 4,7″ pouces = 306 ppp
  • Galaxy Nexus, écran 4,6″pouces = 316 ppp
  • HTC One X, écran 4.8″ pouces = 312 ppp

*ppp : pixel par pouce

Avec cette netteté, on n’a pas vraiment besoin de zoomer pour lire, et autant dire que c’est bien détaillé et propre, même avec le zoom à fond on apprécie la qualité.

 

XPERIA S zoom maxi  sur un doc .pdf

XPERIA S zoom maxi sur un doc .pdf

Screenshot avec zoom au max sur un document pdf

Côté tactile, l’écran répond bien, il est sensible et Sony, comme avec tout c’est autres smartphones, offre une protection d’écran, directement posé sur le téléphone et une autre de rechange (:-P pour ceux qui ont utilisé la protection offerte dans la boîte, c’est dommage pour vous).

Cette protection est anti-rayures et résistant (j’ai testé des coups de cutteur sur l’écran, aucuns dégâts ! ^^ ).

L‘écran garde quand même des traces de doigts, visibles lorsque l’écran est éteint ou sur les parties noirs.

4. Multimédia

4.1 Musique

Le lecteur de musique a été revu par Sony. Le lecteur est beau à regarder et utiliser, fluide et simple à prendre en main.

Les fonctions Facebook Inside sont toujours présentes ainsi que le bouton “Infini”, qu’avait Sony Ericsson, qui propose toujours d’autres fonctions reliées un morceau. Fenêtre pop-up du bouton “Infini”

XPERIA S Popup bouton infini

XPERIA S Popup bouton infini

Sony, nous propose aussi un Égaliseur de style studio avec quelques réglages définies ou la possibilité de le faire soi-même.

XPERIA S égaliseur

XPERIA S égaliseur

L’Égaliseur

La fonction “xLoud” est intégré, elle permet d’améliorer la qualité sonore du haut-parleur, et l’on peut vraiment sentier une différence lorsqu’elle est activée. Nous avons aussi quatre types de qualités de sortie de son Désactivé, Studio, Hall, Salle de concert. Cette fonction prend son sens pour le casque ou connecté en HDMI. On pourra donc régler aisément la qualité du son à son gout.

La recherche de musique se fait aisément avec les différentes sections proposées : Albums, Artistes, Listes de lecture et SenseMe Channels, ce dernier permet de créer/ranger sa musique, pour l’écouter selon son humeur. Peu utile, je trouve.

Coté pratique, on pourra changer de morceaux en cliquant sur les boutons Suivant/Précèdent ou en faisant défiler les pochettes d’Albums. Un lecteur apparait aussi sur l’écran de verrouillage. Il suffira de faire glisser l’horloge à gauche, pour faire apparaître les boutons Précèdent, Play et Suivant, ainsi que le nom de la dernière chanson.

XPERIA S Lecteur de musique

XPERIA S Lecteur de musique

Le lecteur Musique sur l’Écran de verrouillage

On notera que lorsque l’on insère le casque, l’horloge glissera automatiquement, pour laisser place au Lecteur.

On n’aura donc pas (forcément) besoin de déverrouiller son smartphone pour écouter de la musique.

Au passage, le casque intra fournie par SONY est bien et de qualité sonore raisonnable, le bouton physique intégré interagie pour décrocher raccrocher les appels et aussi avec la Musique.

Ainsi, 1 clic fera Pause/Play, 2 clics l’action Suivant et 3 clics l’action Précèdent. Pas besoin de sortir son téléphone !

4.2.Vidéos

La lecture Vidéo se fait d’origine avec le lecteur intégré de Gingerbread, interagissant avec la Galerie.

Pas de modification donc, comparée avec un autre lecteur Gingerbread. La lecture Vidéo via Internet, par Youtube ou des vidéos Flash, se fait aisément.

Pas de problèmes à noter de ce coté.

5-APN

L‘appareil photo, parlons-en.

Un appareil photo de 12 Mpix EXMOR R (l’objectif est amélioré lorsque l’éclairage est faible), capable de filmer en 1080p.

Les photos sont très bonnes, l’appareil est fluide.

La qualité est là, même si parfois on a l’impression d’avoir un calque blanc sur la photo, dû au fait que le Xperia S prend des photos avec les couleurs réels.

Les couleurs seront beaucoup moins saturés que chez la concurrence. La couleur rouge que vous capturez en vrai, sera la même sur la photo.

On peut bouger l’appareil dans tout les sens, il n’y a aucuns lags, bug ou autres temps d’attentes, que ce soit pour l’appareil photo ou la Caméra.

La vitesse de Capture se fait rapidement, moins de 1 seconde que se soit avec le bouton physique ou le bouton virtuel.

Sony propose des fonctions, déjà présente dans les anciens Xperia, le Panorama, le Panorama 3D (dont il faudra une télé 3D pour voir les photos) et le Panorama 3D par Balayage (plusieurs photos prisent dans différents angles, puis assemblées en une seul photo.

Il suffira de basculer en suite votre smartphone, pour avoir une sorte d’effet 3D). Pas mal, mais on peut rajouter d’autres choses plus intéressante, du style le mode Rafale, prise de photo lors d’une vidéo…).

On notera que l’on peut faire quelques modifications sur les photos (contraste, lumières, écritures, couleurs…) avec une option intégrés nativement au téléphone.

Des boutons, pour un accès rapide sont présent un peu partout ; le bouton pour “Lire sur…” qui permet de lire la photo sur un autre appareil via WiFi, le bouton “Partager”, le bouton “Supprimer”… .

On retrouvera aussi les options, toujours proposé par Sony, la “reconnaissance de Scène auto”, très utile et fonctionnel, qui permet d’éviter de régler l’appareil à chaque fois.

Le “Mode Normal” où vous pourrez régler selon votre gout (la scène, lumière, ISO, mesure stabilisateur…).

Le mode “Macro”, fait pour les gros-plan, s’active à partir de minimum 8 cm de distance du sujet. En dessous de 8 cm, la photo restera floue.

Petite fonction de Sony, intégrés au Xperia S, la “Capture rapide” qui offre la possibilité de prendre une photo, avec le bouton physique de l’appareil, alors que votre smartphone est en veille.

Le tout en moins de 2 secondes. L’idée est bonne, mais trois choses viennent gâcher cette option. L’ “Auto-focus”, le “Flash” et le “Lockscreen”.

L‘ “Auto-focus”, justement est le défaut de l’appareil photo du Sony Xperia S. elle est lente.

Elle pourra prendre 1 seconde tout comme elle pourra prendre 10 secondes.

Même pendant, l’enregistrement de vidéos, l’ “Auto-focus” prendra un certain temps, ce qui rendra la vidéos totalement flou, jusqu’il soit prêt.

Pour le “Flash”, en temps normal, il est parfaite.

Ne blanchi pas les photos, n’ébloui pas trop.

Sony propose trois choix de “Flash” : le “Flash d’appoint” *, l’ “Auto-Flash” et la “Réduction des Yeux rouges”.

C‘est lors de la “Capture rapide”, il n’y a pas de Flash, et c’est un problème puis que le Flash améliore grandement la qualité d’une photo.

Apparamment, Sony n’a pas mis le Flash pour avoir plus de rapidité, logique, mais en conséquence on perd en qualité. On devra donc utilisé cette option la plupart du temps dans de vrai bonnes conditions de luminosités.

* Flash d’appoint : Utilisé pour adoucir les ombres (surtout sur les visages) dans les scènes à contraste élevé telles que les scènes d’intérieur avec lumière vive ou encore lorsqu’un sujet est éclairé de l’arrière

Dernier point pour la “Capture rapide”, le “Lockscreen” (l’écran de verrouillage) pourrait faire buger la “Capture rapide”.

Hormis le verrouillage par “Glisser” (le verrouillage classique), le verrouillage par “Schéma”, “PIN” ou “Mot de passe”, une fois sur quatre, la “Capture rapide” plantera, vous indiquant que l’appareil photo n’est pas disponible ou ne démarrera pas du tout.

La Caméra, elle est capable de filmer en HD 1080p, HD 720p, VGA ou MMS. On aura droit à un “Auto-focus” en mode auto, infini ou la détection de visage.

Ce dernier, justement, n’est pas encore très au point, je trouve, puis qu’il y aura quelques flous lors de l’enregistrement, comme cité ci-dessus.

On pourra régler, la valeur d’exposition, la balance des blancs, la Mesure, le stabilisateur, le micro et la Géolocalisation.

Des réglages que l’on retrouve sur la plupart des autres smartphones. Le stabilisateur et l’Auto-focus infini seront très utiles, puis que vous l’utiliserez tout le temps, pour une meilleure qualité de la vidéo.

La qualité du son quant à elle, reste comme pour la plupart des smartphones, dans la moyenne. Il aurait fallu quand même rendre les sons fins et équilibrés.

La “Caméra frontale”, de 1.2 Mpix, capable de filmer en HD 720p.

La qualité reste assez-bonne, si on ne zoome pas sur les photos.

Les vidéos, elles sont bien, surtout dans les bonnes conditions de luminosités, mais elles restent quand même d’une assez-bonne qualité en temps normal.

Voici le lien sur Pininterest avec les photos prises par @Naphaël .

Est-ce que Pininterest est un bon outil pour juger de la qualité des photos ?

6-Internet

Étant sous Gingerbread 2.3.7, on ne peut donc pas installer de « Google Chrome ».

Le Navigateur Internet est donc celui d’Android par défaut.

Non pas que ce navigateur soit mauvais, mais il n’y a pas de grands changements à noter comparé à avant.

Les nouveautés du Navigateur par défaut est en faite dans la version Ice Cream Sandwich.

Mais j’aurais aimé quelques modifications avant de passer sous Ice Cream Sandwich.

Cependant, celui-ci est reste rapide et fluide. Le chargement des pages se fait rapidement, avec le Processeur double-cœurs cadencé à 1,5 GHz ;

Et comme pour la plupart des smartphones, lors du chargement c’est vers la finalisation du chargement de la page que ça prendra un peu de temps.

La consommation reste assez bonne, en moyenne 10 % de batterie pour 20 min de navigation.

On notera qu’il n’y a pas de Manager Data, il faudra donc utiliser une application dédiée pour ça.

7-Connectivité

Coté connectivité, j’ai pu noter quelques problèmes de détection du XS en micro USB, avec mon PC. Il faudra même parfois attendre un peu avant que le PC ne détecte le smartphone.

Sinon on pourra utiliser son téléphone normalement, même si il est connecté (ex : installer une appli, jouer, prendre une photo…).

Autre petite fonction, étant donné le nombre restreint de lecture de format sur le Xperia S (ce qui pose problème pour la vidéo par exemple.

On sera obligé de passer par une application tierce de lecture vidéos pour pouvoir lire la plupart des formats), que ce soit par micro USB ou WiFi, le XS vous proposera de convertir automatiquement le fichier pour qu’il puisse le lire correctement. Par exemple : Un fichier .avi se convertira alors en .mp4.

L‘idée est bonne sauf que le temps de copie sera plus long.

Et c’est l’un des points négatif du téléphone, la copie via micro USB ou WiFi est lente.

Un fichier de 700 Mo peut prendre 15-20 minutes à se copier. Si le vous rajoutez la conversion, ça prendra 1h (Oo WTF ! C’est beaucoup trop long !

Mon Xperia X10 copiait beaucoup plus vite, même si il n’y avait pas la conversion lors de la copie).

Pour la connection WiFi, une fois que les paramètres de connection à Internet sont réglés pour le téléphone, il se connectera en moins de 10 secondes (environ 6-7 secondes) à la box. Rapide donc !

L’Xperia S se connecte donc sans fil, soit sur votre PC, soit sur votre Box, pour pouvoir ensuite partager les fichiers contenus dans le téléphone. Ce mode est plus pratique et un peu plus rapide (2 à 5 minutes de gagnées) que le câble micro USB.

8-La Batterie

Pour ce qui est de la durée de la batterie, (tout dépend bien sur de votre utilisation et des réglages), mais pour moi, le Xpéria S tient une journée. Pour bien vous montrer la consommation, je vous montre les réglages que j’utilise (attention on ne copie pas hein 😛 !) :

-les Données en arrière-plan & Synchro. Auto. – la 3G toujours activé (sauf pdt les jeux)

-la Luminosité à 50 % -Mise en veille de l’écran à 30 secondes

-l’option « Certaines animations » -xLoud

-Vibreur toujours -Retour haptique

-Tonalité des touches à la composition d’un n° -Son lors du verrouillage de l’écran

-Mobile Bravia Engine -Task Killer activé lorsque l’écran s’éteint

Pour la Synchro. Auto., les temps d’actualisation sont pour Twitter (actualisation intervalle de 15 minutes) et Timescape (automatique = intervalle environ 20 minutes), le widget Météo s’actualise tout les 2 h.

Je compte 40 minutes de jeux dans la journée, 30 minutes de Musique, 2h20 de Navigation Internet, 10 minutes Youtube, et une utilisation à chaque instant de libre de Twitter et Timescape (envoie/lecture de tweets, d’image, vidéo, …).

Il me reste en moyenne 20 % de batterie à la fin de la journée.

XPERIA S Autonomie-Batterie

XPERIA S Autonomie-Batterie

Une journée de Consommation

9-Conclusion

Le Xperia S est un bon smartphone.

Vous adorerez son design et son écran Bravia Engine, offrant des couleurs réels.

La barre transparente de Sony fera son effet, vous offrant un smartphone original.

La fluidité, quant à elle, est présente grâce au processeur double-cœur de 1.5 GHz.

Le smartphone arbore un excellent appareil photo/caméra, vous offrant de bonnes photos et de vidéos.

On regrettera cependant ces quelques problèmes de connectivité et l’Android 2.3.7 que l’Xperia S aura à la vente.

Il faudra passer sous Ice Cream Sandwich pour mieux apprécier ce smartphone.

Bons points

  • Design 
  • Écran Bravia Engine 
  • Qualité Photos et Caméra 
  • Musique 
  • Processeurs de 1.5 GHz 

 

Mauvais points

  • Vendu avec Android 2.3.7 
  • Connectivité via câble micro US 
  • Vitesse de copie (micro USB ou WiFi) lente 
  • Auto-focus lent 
[édit @ledzep974] Un grand merci @naphaël pour ce test très complet  ! 
Et vous , vous en pensez quoi de l’ XPERIA S ?